samedi 12 novembre 2016

Mourir de chagrin






Mon père, ton dernier voyage
trois semaines après le décès de ton fils, mon frère...
triptyque photo © Didier Frouin-Guillery, 2016





La plupart des gens ne meurt qu’au dernier moment ; d’autres commencent et s’y prennent vingt ans d’avance et parfois davantage. Ce sont les malheureux de la terre.

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, éditions Denoël et Steele, 1932